100 jours d’EURIEC

L’EURIEC est aujourd’hui opérationnel depuis exactement 100 jours. Un beau moment pour un aperçu de ce que l’EURIEC a accompli au cours des 100 derniers jours et pour anticiper la période à venir. Au cours des 100 premiers jours, l’EURIEC s’est présenté auprès d’organisations concernées en Belgique, Allemagne et aux Pays-Bas. Par ailleurs, plusieurs présentations ont été effectuées afin d’accroître la prise de conscience. D’ores et déjà, entre 30 et 35 cas ont été introduits, à partir de Belgique, d’Allemagne et des Pays-Bas. Les premières plateformes d’experts se sont tenues, au cours desquelles par exemple le coordinateur d’approche administrative (CBA) d’une municipalité néerlandaise a été réuni avec un SPOC (Single Point of Contact ou point de contact unique) d’une municipalité belge.  Au cours d’une telle plateforme d’experts, les municipalités explorent, conjointement avec l’EURIEC, l’ARIEC belge et l’accountmanager du RIEC néerlandais, les possibilités de diffusion et de réception d’informations transfrontalières.

Thèmes

Sur la base des questions qui sont posées dans les cas, l’EURIEC a formulé un certain nombre de thèmes. Les juristes de l’EURIEC sont actuellement très occupés avec la rédaction de documents dans le cadre de ces thèmes, entre autres l’échange de données personnelles, de données administratives et la rédaction de rapports de situation (sources ouvertes et jargon professionnel).

Au cours des six mois à venir, l’EURIEC délivrera les premiers produits à l’intérieur de quelques-uns de ces thèmes.