Rapprochement et prise de connaissance avec les structures existantes en Belgique

En 2017, trois centres d’expertise et d’information d’arrondissement (ARIEC) ont été créés en Belgique : ARIEC Limbourg, ARIEC Anvers et PAALCO Namur. La tâche des ARIEC consiste à sensibiliser, conseiller et soutenir les municipalités dans le domaine de l’approche administrative de la criminalité organisée.

Les ARIEC offrent un soutien pratique et juridique dans le cadre du traitement et de la coordination de dossiers individuels. Ceci peut s’effectuer de diverses manières, comme mettre autour de la table les partenaires (ville/municipalité, police, Ministère public, services d’inspection, etc.) pour discuter de dossiers, organiser flex-actions et la mise en œuvre de règlements et de protocoles en vue de l’octroi de permis par exemple.

Les ARIEC sont comparables, mais pas identiques, aux RIEC néerlandais. Ainsi la Belgique n’a premièrement pas d’accord RIEC, mais l’échange d’informations est basé sur des protocoles. Deuxièmement, les ARIEC sont intégrés formellement dans l’organisation de la police. Une autre différence est qu’en Belgique, il n’existe pour l’instant pas de réseau d’une couverture nationale comme pour la structure RIEC-LIEC aux Pays-Bas, et les moyens financiers pour les ARIEC sont encore beaucoup plus limités.   Tout comme l’EURIEC, les ARIEC sont financés par des subventions européennes provenant de l’Internal Security Fund. Les subventions européennes pour les ARIEC courent sur un délai allant jusqu’en 2021 ; ensuite, l’on peut s’attendre à ce que les ARIECS soient définitivement intégrés dans les structures de polices.

L’objectif est que l’EURIEC se rattache aux structures belge, allemande et néerlandaise existantes. C’est la raison pour laquelle l’EURIEC est entre autres toujours présent lors de la réunion des trois ARIEC, au cours de laquelle les meilleures pratiques sont partagées et les problèmes communs sont discutés.  De cette manière, l’EURIEC suit de près les développements en Belgique et les cas transfrontaliers peuvent également être exposés et discutés. Par ailleurs, l’EURIEC a eu l’occasion de se présenter lors de la première réunion de réseau des SPOC (Single Point Of Contact ou point de contact unique), organisée par l’ARIEC Limbourg. De telles réunions constituent une excellente manière d’augmenter la prise de conscience en Belgique sur l’approche administrative et son approche transfrontalière.